• fautquonenparle

Les essais de l'université d'Oxford sur les enfants d'AstraZeneca sont suspendus


Depuis plusieurs semaines des suspicions sont apparues sur de possibles effets secondaires graves, mais rares, après l'observation chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca de cas de thromboses atypiques.

L'université d'Oxford a annoncé mardi qu'elle suspendait les essais sur les enfants du vaccin contre le Covid-19 qu'elle a développé avec le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, dans l'attente de l'avis du régulateur britannique.


"S'il n'y a pas d'inquiétude concernant la sécurité de l'essai clinique pédiatrique, nous attendons des informations complémentaires du MHRA", le régulateur britannique, "sur les cas rares de thromboses qui ont été rapportés chez des adultes, avant de procéder à de nouvelles vaccinations dans l'essai", a indiqué l'université britannique dans un communiqué.

"Parents et enfants doivent continuer à se rendre aux visites prévues et peuvent contacter les sites où se tient l'essai s'ils ont des questions", a ajouté l'université.


Le MHRA enquête sur des signalements de caillots sanguins chez des patients qui ont reçu le vaccin AstraZeneca. Sept cas mortels ont été recensés au Royaume-Uni sur un total de 30 cas identifiés, avait indiqué samedi le régulateur, alors que plus de 18 millions de doses du vaccin AstraZeneca ont été administrées dans le pays.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : https://www.youtube.com/c/fautquonenparle

Toutes les coulisses de notre émission sur Instagram: https://www.instagram.com/fautquonenparle

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/fautquonenparle

Site internet : https://www.fautquonenparle.fr

#mhra #vaccin #astrazeneca #enfants #covid #actualites #actus #infos #news #debat #radio #fqep

Photo Getty