C’est l’Observatoire des inégalités s’est penché une nouvelle fois sur le sujet. Le seuil « de la richesse » à l’instar de celui de la pauvreté de l’INSEE.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Argent – CREDIT : Pixabay

3673 euros de revenus pour une personne seule, après impôts.
C’est le seuil à partir duquel on est « riche ».
Vous pouvez trouver ici le simulateur pour savoir où vous vous situez dans la pyramide des salaires en France.

Pour un couple, ce seuil est fixé à 5511 euros, et à 7700 euros pour une famille avec deux enfants.
Le seuil de 3 673 euros, choisi par l’Observatoire des inégalités, peut paraître bas, plus proche de l’aisance que de la richesse, mais celui des 10 % les plus riches se situe au-dessous, à 3 328 euros par mois, pour les 5 % les plus riches, il est à 4 156 euros ; pour les 1 % (soit 630 000 personnes), à 7 180 euros ; à 17 538 euros pour les 0,1 % ; et à 54 497 euros par mois pour les 0,01 %

Les revenus ne sont pas la seule source de richesse. Il est aussi possible d’être riche en patrimoine. L’association considère qu’un ménage est riche s’il a plus de 490.000 euros de patrimoine, soit trois fois le montant du patrimoine médian en France.

En France, cela concerne 4,5 millions de personnes, soit 7,1% de la population Française.