Plus de connexion réseau avec la direction chez Orange.

Le conseil d’administration de l’opérateur a accepté mercredi soir la démission de son PDG Stéphane Richard.

CREDIT  : AFP

Le patron d’Orange Stéphane Richard a été condamné ce mercredi en appel à 1 an de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende dans un feuilleton qui dure depuis près de 30 ans : l’affaire de l’arbitrage controversé en 2008 entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Il a été reconnu coupable de complicité de détournement de biens publics.

Le conseil d’administration a accepté dans la soirée la démission du patron d’Orange qui avait remis son mandat dans les mains du conseil d’administration.

Son départ sera effectif au plus tard le 31 janvier 2022, le temps pour Orange de mettre en place une nouvelle gouvernance.