Pour améliorer le pouvoir d’achat et la qualité de l’air, Annecy a voté pour la gratuité des bus dans l’agglomération cet été.

CREDIT : faut qu’on en parle

L’été dernier , les navettes du lac d’Annecy (L1 et L2), les lignes Village et les lignes Montagne étaient déjà gratuites. Le succès fût important avec plus de 220 000 voyages. Cette gratuité a permis un report modal de l’automobile vers les transports en commun et donc une diminution de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre.

Pour 2022, le coût pour la collectivité  durant la période estivale est estimé à 760 000 euros. Le Grand Annecy envisage de mettre en place cet été une vingtaine d’aires de stationnement gratuites afin de permettre aux automobilistes de laisser leur voiture pour monter dans le bus ou sur un vélo. Le nombre de stations Vélonecy 60 minutes sera augmenté. Il passera de 10 (en 2021) à 45 avec près de 300 vélos à disposition.

Le projet de gratuité des bus cet été est une mesure exceptionnelle qui ne devrait pas être reconduite en 2023 précise le Grand Annecy. « Dans les années à venir, l’objectif est de mettre en place une tarification sociale des transports en communs », explique Frédérique Lardet.

Les élus du Grand Annecy ont approuvé la mesure la semaine dernière, lors du Conseil communautaire, à une large majorité : 68 élus ont voté pour, 17 contre et 7 se sont abstenus.