Lionel Messi remporte son 7ème Ballon d’Or, l’attaquant du Paris Saint-Germain devance Robert Lewandowski (deuxième) et Jorginho (troisième).

CREDIT : Pixabay

Un sacre qui divise. Lundi 29 novembre, la 65ème édition du Ballon d’Or se tenait à Paris. Après un an, le retour de la plus grande distinction personnelle de foot était extrêmement attendu sur la planète, avec un trio se distinguant pour la victoire finale : Lionel Messi (34 ans), Robert Lewandowski (33 ans) et Karim Benzema (33 ans).

Mais voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu… Car, Messi a bien remporté son 7ème Ballon d’Or, avec 33 voix de plus (sur les 170 attribués par les journalistes de 170 pays différents) que le buteur polonais du Bayern Munich. Mais derrière, ce n’est pas le serial buteur du Real Madrid qui est monté sur la dernière marche du podium, mais Jorginho (29 ans), le milieu de terrain de Chelsea. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les différents observateurs du ballon rond n’ont pas vraiment compris ce classement final. Sans surprise, à Madrid, on crie déjà au vol, tout en faisant campagne pour Karim Benzema, sur un nuage avec le Real depuis quelques années.

Voici le classement :

1. Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone, Paris-SG) 613 pts
2. Robert Lewandowski (Pologne, Bayern Munich) 580 pts
3. Jorginho (Italie, Chelsea) 460 pts
4. Karim Benzema (France, Real Madrid) 239 pts
5. N’Golo Kanté (France, Chelsea) 186 pts
6. Cristiano Ronaldo (Portugal, Juventus Turin, Manchester United 178 pts
7. Mohamed Salah (Égypte, Liverpool) 121 pts
8. Kevin De Bruyne (Belgique, Manchester City) 73 pts
9. Kylian Mbappé (France, Paris-SG) 58 pts
10. Gianluigi Donnarumma (Italie, AC Milan, Paris-SG) 36 pts
11. Erling Haaland (Norvège, Borussia Dortmund) 33 pts
12. Romelu Lukaku (Belgique, Inter Milan, Chelsea) 26 pts
13. Giorgio Chiellini (Italie, Juventus Turin) 26 pts
14. Leonardo Bonucci (Italie, Juventus Turin) 18 pts
15. Raheem Sterling (Angleterre, Manchester City) 10 pts
16. Neymar (Brésil, Paris-SG) 9 pts
17. Luis Suarez (Uruguay, Atlético de Madrid) 8 pts
18. Simon Kjaer (Danemark, AC Milan) 8 pts
19. Mason Mount (Angleterre, Chelsea) 7 pts
20. Riyad Mahrez (Algérie, Manchester City) 7 pts
21. Bruno Fernandes (Portugal, Manchester United) 6 pts
_ Lautaro Martinez (Argentine, Inter Milan) 6 pts
23. Harry Kane (Angleterre, Tottenham) 4 pts
24. Pedri (Espagne, FC Barcelone) 3 pts
25. Phil Foden (Anglerre, Manchester City) 2 pts
26. Nicolo Barella (Italie, Inter Milan) 1 pt
_ Ruben Dias (Portugal, Manchester City) 1 pt
_ Gerard Moreno (Espagne, Villarreal) 1 pt
29. César Azpilicueta (Espagne, Chelsea) 0 pt
_ Luka Modric (Croatie, Real Madrid) 0 pt

L’international français, vainqueur de la Ligue des nations avec l’équipe de France, où il cartonne depuis son retour avec les Bleus à l’Euro 2020, enchaîne les buts avec le Real Madrid. Mais cela n’a pas suffi cette année. Si beaucoup crient à l’injustice, le constat est différent au regard des chiffres de ce classement final : l’Italien cumule 460 points alors que l’ancien de l’OL n’a récolté « que » 239 points. Un écart conséquent, donc, ayant profité à Jorginho, dont l’affluence dans le jeu et surtout les titres glanés cette année auront probablement fait la différence.

On peut aussi très vite remarquer que l’absence du top 5 de Cristiano Ronaldo (36 ans), meilleur buteur de l’Euro 2020 et nouveau recordman du nombre de buts en sélection. L’attaquant de Manchester United, qui a quitté les rangs de la Juventus l’été dernier, a d’ailleurs poussé un énorme coup de gueule contre France Football avant le début de la cérémonie officielle. Signe de la frustration, seulement 6ème de cette édition 2021 ?

Pour expliquer ce qui s’annonçait comme le probable sacre de Lionel Messi, Tomas Roncero avait notamment pointé du doigt le mode de fonctionnement du Ballon d’Or, désigné par 180 journalistes, à raison d’un journaliste par pays. « Les votants du Burundi ou de la Tanzanie ne voient sans doute pas beaucoup de matches », avait-il argumenté, ce qui devait expliquer leurs votes pour Lionel Messi. « Le Ballon d’Or de Messi est une farce », a-t-il cette fois dénoncé, assurant que « Robert Lewandowski méritait le Ballon d’Or, c’est une énorme injustice. »

Du côté des femmes,

La milieu de terrain du FC Barcelone, Alexia Putellas, âgée de 27 ans, a remporté le Ballon d’or France Football féminin 2021. Après avoir déjà été élue joueuse de l’année par l’UEFA, l’Espagnole succède à l’Américaine Megan Rapinoe, récompensée en 2019, et à la Norvégienne Ada Hegerberg, qui avait remporté le premier Ballon d’or féminin en 2018.

À 27 ans, la gauchère sort d’une saison record. Alexia Putellas a marqué 26 buts et réalisé le triplé Coupe-Championnat-Ligue des championnes avec le FC Barcelone, club au sein duquel elle évolue depuis 2012, dont elle a pris le brassard de capitaine, et avec lequel elle vient de prolonger jusqu’en 2024.

Évoluant à gauche d’un milieu à trois joueuses, sa saison actuelle avec le FC Barcelone se poursuit sur le même rythme que 2020-2021 avec déjà 9 buts marqués et autant de passes décisives en 10 matchs de championnat.

Voici le classement :

1. Alexia Putellas (Espagne, FC Barcelone), 186 points.

2. Jennifer Hermoso (Espagne, FC Barcelone), 84 pts.

3. Samantha Kerr (Australie, Chelsea), 46 pts.

4. Vivianne Miedema (Pays-Bas, Arsenal), 46 pts.

5. Lieke Martens (Pays-Bas, FC Barcelone), 40 pts.

6. Christine Sinclair (Canada, Thorns FC), 36 pts.

7. Pernille Harder (Danemark, Chelsea), 33 pts.

8. Ashley Lawrence (Canada, Paris-SG), 26 pts.

9. Jessie Fleming (Canada, Chelsea), 25 pts.

10. Francesca Kirby (Angleterre, Chelsea), 22 pts.

11. Magdalena Eriksson (Suède, Chelsea), 20 pts.

12. Christiane Endler (Chili, Paris-SG, Lyon), 19 pts.

13. Stina Blackstenius (Suède, BK Häcken), 10 pts.

14. Samantha Mewis (États-Unis, Manchester City), 8 pts.

15. Irene Paredes (Espagne, Paris-SG, FC Barcelone), 8 pts.

16. Ellen White (Angleterre, Manchester City), 4 pts.

17. Kadidiatou Diani (France, Paris-SG), 3 pts.

18. Marie-Antoinette Katoto (France, Paris-SG), 3 pts.

19. Sandra Panos (Espagne, FC Barcelone), 3 pts.

20. Wendie Renard (France, Lyon), 2 pts.