“Benoît Hamon quitte la vie politique” : le 9 septembre dernier, l’annonce avait surpris nombre de ses partisans mais aussi l’ensemble de la classe politique.

CREDIT : AFP 2021 Guillaume Souvant

Le candidat socialiste à la présidentielle de 2017, qui a récemment annoncé qu’il quittait la vie politique, va conserver ses fonctions de conseiller régional “jusqu’à nouvel ordre”.

En septembre, le candidat socialiste à la présidentielle de 2017 avait annoncé dans Le Monde qu’il prenait la direction de l’ONG Singa Global, dédiée à la promotion du lien social entre les migrants et leur société d’accueil. Il a, néanmoins, gardé le flou quant à la continuité de son mandat de conseiller régional, affirmant que ce n’était “pas encore tranché”.

Comme l’écrit La Lettre A ce 1er octobre, il semblerait que la décision a finalement été prise : le fondateur du parti Génération.s va, jusqu’à nouvel ordre, conserver ses fonctions de conseiller régional francilien. Une information confirmée à Capital.

L’ancien candidat socialiste n’a donc pas totalement quitté la vie politique, comme le laissait pourtant entendre son interview au Monde. Par conséquent, il conserve son indemnisation de conseiller régional et de membre de la commission permanente du Conseil régional, pour un montant total de 2.994,84 euros brut, selon les données fournies par la Région Île-de-France sur data.gouv.