« L’état des connaissances est encore incomplet pour la mise en place d’un programme de dépistage systématique et organisé du cancer broncho-pulmonaire en France », a jugé la Haute autorité de santé (HAS) dans un avis.

CREDIT : Faut qu’on en parle !