Un an après la disparition de Delphine Jubillar, toujours aucune trace de l’infirmière. Le principal suspect, Cédric Jubillar clame son innocence, et nie avec force.

CREDIT  :  AFP

Une discussion entre Cédric Jubillar et sa petite sœur, datée du 16 mai dernier, a intrigué les enquêteurs. Discussion au cours de laquelle Cédric, soupçonné d’avoir tué sa femme Delphine, et mis en examen pour meurtre dans cette affaire, se vante d’avoir « réalisé le crime parfait ».

Cette conversation est datée du 16 mai 2021 alors que la petite sœur de Cédric Jubillar au téléphone avec son petit ami et qu’elle oublie de raccrocher son téléphone. Elle est placée sur écoute à ce moment-là et les enquêteurs surprennent une discussion entre elle et Cédric.

« Enola, de toi à moi, je suis le meurtrier parfait pour l’instant, n’oublie pas que j’ai commis le crime parfait. Si tu as besoin de conseil… » aurait donc dit Cédric Jubillar à la jeune lycéenne.

Interrogée un mois plus tard sur cet échange, la jeune femme dira aux enquêteurs qu’elle ne se souvenait pas de cette discussion et a mentionné lors de son audition « une rigolade, un délire ».

Maintenu en détention provisoire depuis le 18 juin dernier, Cédric Jubillar continue de clamer son innocence. La justice va se prononcer prochainement sur sa demande de remise en liberté.