Ce samedi 15 janvier en fin de matinée Christiane Taubira a officialisé sa candidature depuis la ville de Lyon.

CREDIT : CC – Ericwaltr

Christiane Taubira affirme : « Pour toutes ces exigences d’un gouvernement qui nous respecte et qui vous respecte, je suis candidate à la présidence de la République. »

Concernant l’écologie, son troisième grand axe de campagne, la candidate de gauche affirme qu’il s’agit de « l’affaire du siècle », en référence explicite à la pétition et le recours en justice porté par le collectif du même nom en 2018, afin d’interpeller l’opinion publique et le gouvernement sur l’urgence climatique.

Elle promet un smic à 1 400 euros net, une taxation plus forte du patrimoine et 100 000 soignants supplémentaires.

Un revenu de 800 euros mensuel pour les étudiants pendant cinq ans
« Faire en sorte qu’à l’âge de la majorité civique, la jeunesse puisse accéder aussi à une majorité sociale. Il faut que nos jeunes puissent faire des études, parce qu’ils sont notre avenir. Or, aujourd’hui, 46 % des jeunes sont obligés de travailler pendant leurs études. Nous veillerons à ce qu’ils soient en capacité de se consacrer à leurs études en leur allouant un revenu de 800 euros par mois pendant cinq ans, de façon à ce qu’ils puissent étudier et mettre tout leur talent au service de l’avenir. C’est le premier grand axe de mes priorités. »