Les élèves de CP et CE1 ont retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire, selon les évaluations nationales réalisées partout en France en français et en maths.

CREDIT  : Radio France – Dimitri Morgado

Les résultats des évaluations des élèves en début de CP, CE1 et 6e montrent que les retards constatés en français et en mathématiques après le premier confinement de 2020 ont été résorbés, selon le ministère de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Ces évaluations, dont la participation “dépasse les 99 %”, ont été instaurées il y a trois ans pour mesurer le niveau des enfants en français et mathématiques, et se font à l’entrée des classes dites “charnières” (CP et CE1, 6e et seconde), en septembre puis en janvier. L’année scolaire dernière, les retards constatés à la rentrée de septembre 2020 chez les élèves de CP ont été résorbés dès le mois de janvier 2021, mais les progrès de ceux des écoles les plus défavorisées restaient moins importants en français.

En 6e, le niveau des élèves augmente très légèrement. Même si les évaluations nationales ont permis de rattraper les niveaux de compétences d’avant la crise, l’étude révèle l’ampleur d’un autre défi : seuls 35,8 % des collégiens de sixième de REP + atteignent le niveau attendu en lecture, et plus de 31 % d’entre eux n’ont même pas le niveau d’un élève de CE2. Hors éducation prioritaire, à peine plus d’un élève de sixième sur deux (52,5 %) dispose du niveau requis.