Dose de rappel de vaccin, port du masque… l’exécutif se penche ce mercredi en Conseil de défense sur un renforcement de la riposte sanitaire face à la flambée de l’épidémie du Covid-19 qui revient

CREDIT  : LP/Olivier Corsan

À l’image des autres pays de l’Union Européenne, la France fait face à une nouvelle vague “exponentielle” de contaminations. De quoi accentuer la pression sur le système hospitalier.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la tenue d’un nouveau conseil de défense sanitaire ce mercredi 24 novembre.

Le rappel de vaccin, pour qui et quand ? Le Conseil de défense de ce mercredi 24 novembre pourrait apporter des réponses à cette question rendue pressante par l’accélération de l’épidémie de Covid-19, dont la contamination de Jean Castex est un exemple symbolique.

Cette réunion gouvernementale permettra « d’aborder la question de l’extension de la troisième dose du vaccin, considérant les recommandations que nous avons obtenues des différentes autorités scientifiques et sanitaires », a indiqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors du lancement de la campagne d’hiver des Restos du Cœur.

Les autorités françaises misent énormément sur ce levier pour lutter contre le virus. Dans le pays, 75,5% des Français affichent un schéma vaccinal complet.

Par ailleurs, l’évolution de la situation sanitaire dans les écoles françaises inquiète les autorités : ce mardi 23 novembre, le ministère de l’Éducation a indiqué que près de 6 000 classes sont actuellement fermées en France à cause du virus. Pour rappel, une classe ferme ses portes lorsqu’un cas de Covid-19 a été détecté.