Nous en parlons de moins en moins et c’est tant mieux ! Mais faisons tout de même le bilan de l’épidémie en France.

CREDIT : Pixabay

Il n’est pas encore possible d’évaluer les effets du pass vaccinal introduit en France en début d’année, a admis mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d’une audition au Sénat par la commission d’enquête sur l’adéquation du pass à l’évolution de l’épidémie.

97 382 cas de contaminations ont été enregistrés ces dernières 24 heures. La moyenne sur les sept derniers jours recule à moins de 75 000 cas, contre 81 246 lundi et 119 000 une semaine avant.

Les hôpitaux ont actuellement 27 566 patients atteints du Covid, contre 28 383 la veille et 31 091 une semaine plus tôt.

Le desserrement de la pression est nettement visible sur les nouvelles hospitalisations: 1 504 en 24 heures contre 1 593 la veille et 2 015 à mardi dernier.

Cette tendance à la baisse se retrouve également dans les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, notamment en réanimation, avec 2 842 malades (dont 177 nouvelles admissions), contre 2 905 la veille et 3 235 il y a une semaine auparavant.

Concernant les décès, 286 personnes sont mortes ces dernières 24 heures, contre 283 la veille et 304 une semaine auparavant. En deux ans d’épidémie, le Covid a causé le décès de 137 276 en France.

Point sur la vaccination
38 570 088 personnes ont reçu une dose de rappel, cela s’est clairement calmé car la plupart des gens comptent maintenant sur le levé des restriction et du pass vaccinal.
De plus, depuis le début de la campagne de vaccination en France, 54 160 360 personnes ont reçu au moins une injection (soit 80,3 % de la population totale1) et 53 133 272 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 78,8 % de la population totale).