Une très forte accélération de l’épidémie en quelques jours, la cinquième vague continue d’avoir un impact sur l’hôpital.

Les hôpitaux se préparent à faire face à une « épidémie de non-vaccinés »

CREDIT  : Pixabay

Selon les dernières données de Santé Publique France, 2058 patients se trouvent actuellement en soins critiques (réainimations, soins continus et soins intensifs).

En milieu hospitalier, on enregistrait 10 790 malades jeudi, et 9 181 vendredi dernier, selon Santé Publique France. Sur les 11 103 malades hospitalisés, 2 058 malades sont pris en charge en soins critiques. Ils étaient 1 934 jeudi, et 1 563 vendredi dernier.

En outre, 11.103 personnes sont hospitalisées en France pour une infection à Covid-19.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), basé à Stockholm, a estimé jeudi qu’Omicron « pourrait causer plus de la moitié des infections provoquées par le virus SARS-CoV-2 dans l’Union européenne d’ici les tous prochains mois ».

D’autant que, selon une étude de scientifiques sud-africains, le risque d’attraper une nouvelle fois le Covid-19 est trois fois plus important avec le variant Omicron qu’avec les variants Beta et Delta.

Le Covid-19 a fait au moins 5 233 111 morts dans le monde et contaminé près de 265 millions de personnes depuis fin 2019, d’après un comptage de l’AFP.