Les pilules permettant de traiter le covid arrivent. Celle de Merck est la première validée par l’Union Européenne. Celle de Pfizer devrait suivre.

CREDIT  :  Handout © 2019 AFP

L’Agence européenne du médicament (EMA) a annoncé ce vendredi 19 novembre qu’elle validait l’utilisation en cas d’urgence de Lagevrio, la pilule contre les formes graves de Covid-19 de Merck. La veille, la présidente France du laboratoire américain confirmait que 50.000 pilules Lagevrio (Molnupiravir) seront livrées à la France d’ici fin décembre.

Ce médicament, qui n’est actuellement pas autorisé dans l’Union européenne, peut être utilisé pour traiter les adultes atteints du Covid-19 qui ne nécessitent pas d’oxygène supplémentaire mais qui présentent un risque accru de développer une forme grave de la maladie.

L’EMA avait “émis des recommandations” afin que les pays de l’Union européenne puissent individuellement décider de l’utiliser en cas de pic d’infections. Les états membres peuvent donc désormais l’utiliser “pour traiter les adultes atteints de Covid-19 qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de développer une forme sévère” de la maladie, à annoncé l’EMA dans un communiqué. “L’EMA a émis cet avis pour soutenir les autorités nationales qui peuvent décider d’une éventuelle utilisation anticipée du médicament avant l’autorisation de mise sur le marché, par exemple dans les situations d’urgence”, observant “des taux croissants d’infection et de décès dus au Covid-19 au sein de l’UE”, a souligné le régulateur européen dans un communiqué.

Les antiviraux agissent en diminuant la capacité d’un virus à se répliquer, freinant ainsi la maladie. Leur application peut être double: à la fois, permettre aux personnes déjà atteintes de ne pas souffrir de symptômes graves, mais aussi à celles ayant été en contact rapproché de ne pas la développer.

Il faut rappeler qu’un tel traitement ne doit surtout pas être considéré comme une alternative aux vaccins. D’abord, car l’efficacité est bien plus réduite, ensuite car le coût devrait être élevé (des centaines de dollars), notent plusieurs chercheurs.