Le pays, qui fait face à une nouvelle vague de contaminations, impose un reconfinement général dès lundi. La vaccination deviendra également obligatoire pour tous à partir de début février.

CREDIT  : RADIO-CANADA / RAPHAËL BOUVIER-AUCLAIR

ace à la quatrième vague de Covid-19, l’Autriche a, en tout cas, décidé de prendre une nouvelle fois des décisions radicales et uniques en Europe, vendredi 19 novembre, en décidant à la fois de réintroduire lundi un confinement général et, à partir de février 2022, d’imposer le vaccin à toute sa population adulte.

Ces deux décisions sont du jamais-vu à ce stade de l’épidémie ailleurs en Europe, tout comme l’était déjà le « confinement des non-vaccinés », entré en vigueur lundi 15 novembre, mais déclaré obsolète à peine quatre jours plus tard.

Dans ce pays de 8,9 millions d’habitants, le taux de vaccination atteint 66 %, soit légèrement en deçà de la moyenne européenne, malgré l’instauration d’un passe sanitaire dès le printemps. Le nombre de cas de Covid continue d’augmenter, se situant à des niveaux inédits depuis l’émergence de la pandémie : plus de 15.000 nouvelles contaminations ont ainsi été enregistrées durant la seule journée de jeudi. Le taux d’incidence bat des records et s’établit à 991 nouvelles infections pour 100.000 habitants sur sept jours, soit neuf fois celui de la France.