De nombreux pays européen mettent fin à la pandémie de covid pour la transformer en simple épidemie.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Alors qu’il y a quelques jours, l’Espagne mettait fin à la pandémie et arrêtez de comptabiliser les cas, il se fait de même pour l’Allemagne.

En Suisse, le “début de la fin” a été annoncé par le président de la Confédération.

Au Royaume Uni, dès le 27 janvier, le port du masque ne sera plus obligatoire, le télétravail ne sera plus recommandé et le pass sanitaire ne sera plus imposé pour accéder aux boîtes de nuit en Angleterre.

En France, un Conseil de défense sanitaire réuni ce jeudi matin à l’Elysée doit “donner de la visibilité” quant aux restrictions liées à la crise épidémique, même si la situation épidémiologique nécessite de maintenir le statu quo pour au moins quinze jours, selon des sources gouvernementales. Parmi les options du conseil présidé par Emmanuel Macron, une solution intermédiaire est à ce stade privilégiée, selon Franceinfo. Elle consiste à donner un calendrier de levée des restrictions, notamment en ce qui concerne les jauges, l’interdiction au moins jusqu’au 24 janvier des concerts debout et la fermeture des discothèques fermées depuis le 10 décembre. “On devrait demander aux Français encore deux semaines d’efforts avant de lever des restrictions”, a expliqué une source proche de l’exécutif à l’AFP.