Nos confrères du Parisien révèlent ce mercredi qu’une Peugeot 306 blanche suscite désormais un vif intérêt, notamment après les premiers résultats de son inspection par des experts.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

L’enquête à été relancé par un détenu, «Marco» «Il m’a dit qu’il n’avait pas utilisé sa propre voiture pour la transporter. Il m’a dit qu’il n’allait pas être assez stupide pour utiliser sa propre voiture », aurait précisé « Marco ».

Ce véhicule appartient à une connaissance de Cédric Jubillar, mari de l’infirmière disparue de 33 ans en décembre 2020, et suspect numéro un, mais qui continue de clamer son innocence dans l’affaire. Le véhicule a été passé au peigne fin, notamment à l’aide d’un produit chimique appelé « bluestar » qui permet de révéler les traces de sang humain, même après un nettoyage intensif.

Saisi il y a deux mois, le véhicule a été inspecté de fond en comble par les experts scientifiques de la gendarmerie. Sept traces de sang y ont été découvertes. Une expertise a été ordonnée par les deux juges d’instruction pour les comparer aux profils ADN des deux époux. Les résultats sont attendus d’ici la fin mars.

Les Jubillar possèdent deux voitures : une Peugeot 307 blanche, hors d’usage, et une Peugeot 207 bleue.