Les constructeurs de téléphones ne seront plus obligés de fournir des kits mains-libres. Une disposition prise pour lutter contre le « gaspillage ».

CREDIT : Photo d’illustration DR

Les sénateurs ont adopté le 2 novembre 2021 un amendement retirant l’obligation aux fabricants de smartphones de fournir des écouteurs avec le portable au moment de l’achat, d’après Frandroïd. C’est l’une des mesures de la la proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique.

Depuis 2010, une loi française s’appuyant sur la santé des Français, obligé les écouteurs, afin de limiter les ondes émises par le téléphone directement au cerveau. 23,8 millions d’écouteurs seraient vendus chaque année dans l’Hexagone selon le sénateur Patrick Chaize, qui dénonce cette spécificité française dans l’Union européenne.

Donc, les fabricants de téléphones auront le choix : fournir ou pas. Apple s’en frotte déjà les mains puisque le géant du numérique avait retiré ses écouteurs en 2020, et l’exception française réglementée lui empêchait de le faire. L’argument de conserver les écouteurs, et peut-être d’en fournir de meilleurs, sera l’un des choix déterminants pour l’achat d’un téléphone.

En sachant que des écouteurs d’assez bonne qualité se trouvent aux alentours de 50 €.

Au nom de la lutte contre le gaspillage, la Commission européenne veut également établir les bases d’un chargeur universel unique dans le cadre de son Pacte vert pour le climat.