Deux semaines après avoir déclaré sa candidature, l’ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira remporte la Primaire populaire. Au total, 392 738 électeurs (84,1%) ont participé au vote sur les 466 895 inscrits, entre jeudi et ce dimanche 17h.

[themoneytizer id= »89537-1″]

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Au terme de quatre jours de vote, les participants à la Primaire populaire ont désigné Christiane Taubira comme candidate de la gauche à l’élection présidentielle, devant le candidat EELV Yannick Jadot et le candidat insoumis Jean-Luc Mélenchon.

Sur les sept personnalités dont le nom était soumis au vote, l’ancienne garde des Sceaux de François Hollande était la seule personnalité jouissant d’une forte notoriété à gauche à avoir accepté de reconnaître le scrutin et sa légitimité.

Sur les quelque 467.000 inscrits, 392.738 personnes ont participé au scrutin, ce qui représente une participation de 84,1%.

Initiative citoyenne, le scrutin consistait à classer les sept candidats selon différentes mentions: « Très bien », « Bien », « Assez bien », « Passable », « Insuffisant(e) ».

[themoneytizer id= »89537-11″]

Dans ce processus très particulier, deux personnalités étaient à la manœuvre : Mathilde Imer et Samuel Grzybowski. Avec un objectif, hisser un champion qui rassemblera toute la gauche pour n’avoir qu’une candidature sur la ligne de départ de l’élection présidentielle.

Avec une « mention bien plus », Christiane Taubira a devancé Yannick Jadot (2e, avec une « mention assez bien plus »), Jean-Luc Mélenchon (3e, « mention assez bien moins »), Pierre Larrouturou (4e, « mention passable plus »), Anne Hidalgo (5e, « mention passable plus ») et Charlotte Marchandise (6e, « mention passable moins ») et Anna Agueb-Porterie (7e, « mention insuffisant »).

Christiane Taubira appelle à « rassembler les gauches et leurs sensibilités », après sa victoire à la Primaire populaire.