«Oui, mais ce n’est pas ici que je vais vous le dire, ni maintenant, bien entendu», a-t-il répondu lors d’une conférence de presse commune avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Emmanuel Macron en Meeting pendant la campagne présidentielle – CREDIT : Youtube

En conférence de presse à Berlin, Emmanuel Macron assure qu’il sait qui sera son prochain Premier ministre. « on a le droit d’avoir de la suite dans les idées mais de faire les choses dans le bon ordre ». dit-il.

Ce Premier ministre devrait être en charge de la planification écologique annoncée par le chef de l’État pendant l’entre-deux tours de la présidentielle.

La nomination du nouveau Premier ministre, qui doit donc avoir une fibre à la fois « sociale, environnementale et productive », selon le portrait-robot dressé par le chef de l’État, est l’objet de toutes les supputations depuis plusieurs jours.

Valérie Rabault, actuelle présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, avait assuré avoir refusé une offre formulée par le président de la République. Pour autant, dans l’entourage du chef de l’État, on réfutait toute proposition de poste.