“Avec France 2030, on va ajouter 1,9 milliard d’euros” de crédit supplémentaire pour favoriser le développement d’une filière de production d’hydrogène en France, a annoncé Emmanuel Macron mardi 16 novembre

CREDIT  : AFP

Genevia à Beziers, créée par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et le groupe Schlumberger, premier fournisseur mondial de technologie pour l’industrie de l’énergie, va fabriquer de l’hydrogène neutre en carbone à partir d’un modèle d’électrolyseur développé par le CEA. A terme, cette activité permettra de créer 500 emplois sur un site industriel jusqu’ici dédié au traitement de produits pétroliers.

L’hydrogène va permette «de réconcilier l’aventure industrielle, la croissance, avec la décarbonation de nos économies. Le +en même temps+ est possible grâce à ces innovations», a-t-il expliqué en s’adressant aux employés du site. «C’est un tout nouveau continent qui s’ouvre devant nous», selon lui.

Les 1,9 milliard d’euros supplémentaires annoncés par le chef de l’Etat seront plus spécifiquement consacrés au développement des technologies de fabrication de l’hydrogène décarboné. Ils viennent s’ajouter au plan de sept milliards d’euros mis en place pour aider la filière à se développer à travers le financement de projets.
Selon l’Elysée, 77 dossiers ont déjà été déposés pour accéder à ces financements.

Le chef de l’Etat, qui n’a pas encore annoncé s’il était candidat ou non lors de la présidentielle d’avril 2022, cherche à se présenter comme le chef de file du camp progressiste face à des candidats qui affirment que la France est un pays en déclin.

Emmanuel Macron a été accueilli par le maire d’extrême droite de Béziers Robert Ménard qui l’a remercié pour le soutien apporté à Genvia, qui doit agrandir son site.

La France mise, à travers le récent plan d’investissement France 2030, sur des «technologies d’avenir», dont l’hydrogène fait partie, pour développer son industrie tout en la décarbonant. L’électricité utilisée pour fabriquer l’hydrogène provient soit du nucléaire, soit d’énergies renouvelables.