Au mois de décembre Emmanuel Macron avait dit au Français qu’il faudrait travailler plus longtemps. Aujourd’hui, il précise ses dires.

CREDIT : Capture TF1

Emmanuel Macron envisage, s’il est réélu lors de la présidentielle d’avril, de faire passer l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans.

Nos confrères du journal les Echos précise « des sources concordantes et proches du dossier », que le rythme privilégié serait de quatre mois cotisés supplémentaires pour chaque génération, soit neuf ans de transition. « C’est une piste sur laquelle travaille le candidat », confirme l’équipe de campagne du président à nos collègues de BFMTV. « On était plusieurs à vouloir un âge pivot à 64 ans. Alexis Kohler (le secrétaire général de l’Elysée) poussait pour 65 ans ».

Un report à 65 ans permettrait de réaliser des économies de plus de 14 milliards d’euros, ce qui permettrait de financer des mesures de justice sociale. Cette mesure d’âge pourrait en effet être compensée par différentes mesures d’accompagnement comme la retraite minimum à 1000 euros et des dispositifs d’aménagement pour les carrières longues, les métiers pénibles.

Marine Le Pen à réagi sur Twitter : « Avec lui, c’est toujours au peuple de se sacrifier, Moi, j’assume de permettre à ceux qui ont commencé tôt de partir tôt à la retraite. »

L’âge légal de départ à la retraite est actuellement de 62 ans. Mais pour avoir une retraite à taux plein, il faut soit avoir cotisé 42 ans soit attendre l’âge de 67 ans.