Des milliards d’euros à l’ombre… Mais de façon légale, et surtout, souvent sans que l’intéressé ne soit au courant.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Les bénéficiaires de ces comptes tombés dans l’oubli disposent de trente ans pour réclamer leur restitution. Au total, seuls 550 millions d’euros ont déjà été récupérés depuis cinq ans.

En presque cinq ans, entre 2016 et fin 2021, plus de 7 milliards d’euros ont été transférés à la Caisse des dépôts et consignations pour cause d’inactivité des comptes en banque.

Le Parisien rapporte, dimanche 6 février, qu’entre juillet 2016 et fin décembre 2021, la Caisse des dépôts et consignation a mis la main sur 7,18 milliards d’euros émanant de 10,7 millions de comptes bancaires ou d’épargne. La raison est simple : après un certain laps de temps, ceux-ci sont déclarés inactifs. Car oui, de façon fortuite ou non, certains Français oublient l’existence d’un livret A, d’une assurance vie ou de plans d’épargne divers. Cela peut aussi faire suite à un décès.

Pour s’assurer que de l’argent qui vous revient ne dort pas à la Caisse des dépôts, il est nécessaire de se connecter au site ciclade.caissedesdepots.fr, qui permet, en indiquant le nom du potentiel titulaire du compte ou du souscripteur d’un contrat, ainsi que quelques informations simples (date et lieu de naissance, adresse…) de déterminer si une somme d’argent vous attend.