Après des mois de retard, le télescope spatial visant à remplacer Hubble sera enfin lancé ce vendredi 24 décembre. Le décollage est prévu à 9h20, heure de Kourou, en Guyane.

CREDIT : Pixabay

C’est l’ultime rendez-vous d’une année dense, qui restera marquée par le voyage de Thomas Pesquet dans la Station spatiale internationale, l’arrivée d’un petit robot sur Mars et ce lancement, dont Arianespace assume la très grande responsabilité.

Présenté comme le successeur du télescope Hubble, lancé en 1990, le JWST doit explorer avec une précision inégalée toutes les phases du cosmos, jusqu’aux premiers âges de l’Univers et la formation des premières galaxies. Il sera placé en orbite autour du Soleil, à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

Son lancement depuis la base de Kourou, où il est arrivé en octobre depuis la Californie, a été reporté à deux reprises à la suite de problèmes mineurs. La Nasa et Arianespace voulaient exclure tout risque lié au lancement de l’instrument, développé depuis plus de 20 ans pour un coût avoisinant les dix milliards de dollars.

Que s’est-il passé juste après le Big Bang ?
En pointant le télescope au bon endroit, les astronomes espèrent ainsi se rapprocher au plus près des premières galaxies, qui se sont formées à peine 100 millions d’années après le Big bang.