Le Premier ministre Jean Castex s’est confié a nos confrères du Parisien avant son départ de Matignon. « Il faut que je repeigne mes volets et ma rambarde qui ont pris un coup pendant deux ans », a-t-il déclaré à quelques heures de la passation de pouvoir. Sa lettre de démission est déjà prête et elle est « très simple, très classique » assure-t-il.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Jean Castex – CREDIT : Capture youtube

Jean Castex, moqué à ses débuts pour son style et ses maladresses, ce haut fonctionnaire et élu local a fini par trouver sa place et restera la ministre de la pandémie COVID avec ses nombreuses conférences de presse.

Sur France2 dans les 4V, le secrétaire général de la Cfdt a dit, Jean Castex « a été Premier ministre pendant la pire période, c’est-à-dire la pandémie ». « Dans cette période-là, il y a eu de la protection des entreprises, mais aussi de la protection des citoyens et des travailleurs », a salué Laurent Berger. « C’est une personne avec qui on pouvait avoir des désaccords, mais avec qui on pouvait construire. Je crois qu’il a apaisé dans un moment assez compliqué », a-t-il ajouté.

Exit donc Jean Castex, en attendant le nouveau nom de celui ou celle qui va le remplacer, il va y avoir un gros travail pour le futur nouveau premier ministre, il aura à charge de la mener à la victoire lors des élections législatives, qui auront lieu dans un mois.