Malgré un retard de deux buts à la pause, la France a assuré son passage en finale de la Ligue des Nations. Les Bleus ont tout renversé en 2e période.

foot

CREDIT : Maxime Ducher

Malgré une première période complètement à l’envers, la sélection tricolore a réussi à écarter sa rivale voisine de son chemin en Ligue des Nations. Pour cela, elle a dû livrer une seconde période complètement à l’opposé de la première.

Après un début de match serré, les Bleus ont ensuite subi la domination des Diables Rouges, sanctionnée de deux buts, signés Ferreira Carrasco et Lukaku, avant de sonner la révolte après la pause. “On a eu les mots justes à la mi-temps” s’est réjoui Antoine Griezmann après la rencontre. Car les hommes de Didier Deschamps sont revenus sur la pelouse du Juventus Stadium avec des intensions autrement plus ambitieuses.

Karim Benzema a lancé la révolte à la 62e minute en réduisant le score. L’attaquant du Real a profité alors d’un service de Kylian Mbappé, lequel s’était déjà signalé à la 58e avec une offrande en or pour Antoine Griezmann qui aurait mérité de finir au fond. 1-2, puis 2-2 à la 69e suite à un pénalty transformé par Mbappé.

A 2-2, la Belgique s’est ressaisie et le match est devenu totalement fou. Il aurait pu basculer côté belge, surtout lorsque Lukaku a trouvé le chemin des filets à la 88e avant de voir son but annulé pour cause de hors-jeu. Mais, c’est du côté français que la pièce est retombée, et c’était une juste récompense pour les efforts fournis et la réaction démontrée. Théo Hernandez s’est mué en héros, mais Aurélien Tchouaméni (77e), Mbappé (88e) et Pogba (90e) auraient pu le faire également.