L’État a riposté vendredi à la dégradation de la situation en Guadeloupe en raison de la mobilisation anti pass sanitaire, en instaurant un couvre-feu jusqu’au 23 novembre.

CREDIT  : AFP/Carla Bernhardt

Des violences qui perdurent malgré le couvre-feu. La nuit de vendredi à samedi a été particulièrement agitée en Guadeloupe malgré les mesures drastiques prises la veille par le gouvernement, sur fond de contestation du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale.

Après quatre jours de manifestations et de blocages des axes routiers, des scènes de violences urbaines, survenues dans la nuit de jeudi à vendredi, ont poussé le gouvernement à annoncer l’envoi de 200 policiers et gendarmes supplémentaires en Guadeloupe dans les prochains jours. Les émeutiers ont pillé des bijouteries de Pointe-à-Pitre et incendié six bâtiments du centre-ville ; quatre d’entre eux ont été complètement détruits par les flammes. Vendredi, la vie a tourné au ralenti dans le département, de nombreuses écoles restant fermées, tout comme les bureaux de poste et les tribunaux.

La mobilisation lancée il y a cinq jours par un collectif d’organisations syndicales et citoyennes contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants contre le Covid-19 se double désormais de violences commises par des émeutiers.

Après une nuit de jeudi à vendredi particulièrement violente, les écoles sont restées fermées vendredi et, en raison de très nombreux barrages routiers, l’activité tournait au ralenti. Devant le CHU, les seuls véhicules autorisés à entrer restent les ambulances. Les centres de dialyse de la Guadeloupe ont d’ailleurs alerté sur « un danger de mort » pour près de 800 patients dont les barrages pourraient empêcher l’accès aux soins.

L’État a décrété vendredi un couvre-feu entre 18h et 5h sur l’ensemble du territoire face à la dégradation de la situation. Le préfet de Guadeloupe Alexandre Rochatte a annoncé cette mesure jusqu’au 23 novembre “compte tenu des mouvements sociaux en cours dans le département et des actes de vandalisme”.