La Russie a annoncé, lundi 7 mars dans la soirée, la mise en place de cessez-le-feu locaux dans plusieurs villes ukrainiennes à partir de 8 heures mardi pour permettre l’évacuation de civils via des couloirs humanitaires.

CREDIT : Pixabay

Pour permettre l’évacuation de civils, l’Ukraine attend ce mardi matin la mise en place de cessez-le-feu locaux.
La Russie a en effet annoncé lundi soir l’instauration de ceux-ci « à partir de 10 heures, heure de Moscou (8 heures heure de Paris) le 8 mars » à Kiev, ainsi que dans les villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol, selon un communiqué de la cellule du ministère russe de la Défense, chargée des opérations humanitaires en Ukraine. Selon Moscou, les nouveaux itinéraires d’évacuation devaient être communiqués aux autorités ukrainiennes, afin qu’elles puissent donner leur accord avant 3 heures du matin.
Mais aucune information concernant cette réponse n’avait filtré passé ce délai.

Lundi soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait accusé l’armée russe d’avoir fait échouer à plusieurs reprises l’évacuation des civils via les couloirs humanitaires. Et, selon l’état-major ukrainien, Moscou continue de déployer des soldats et équipements sur les fronts de Kiev, de Marioupol dans le sud et de Kharkiv dans le nord-est.