Depuis le début de la guerre en Ukraine, une série de suicides d’oligarques russes  interroge, sachant que les circonstances sont étrangement similaires.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Russie – CREDIT : Pixabay

Depuis le début de la guerre en Ukraine, une vague de suicides semble toucher les oligarques russes. Six d’entre eux ont disparu dans des circonstances étranges : l’homme est retrouvé pendu par son jardinier ou par un ami. Près de lui une lettre d’explication, un couteau, et à quelques mètres, les corps d’une épouse et d’enfants lacérés de coups de couteaux.

Mardi, trois personnes ont été retrouvées mortes à Lloret del Mar, en Catalogne : Sergey Protosenya, sa femme de 53 ans et leur fille de 18 ans.
Le 18 avril, c’est Vladislav Avaev qui a été retrouvé dans son appartement, aux côtés de sa femme et sa fille de 13 ans.
Le 24 mars, Vasily Melnikov a été retrouvé mort, avec sa femme et ses deux fils, âgés de 10 et 4 ans.
Le 28 février, Mikhail Watford, a été retrouvé pendu dans sa maison au Royaume-Uni.
Alexander Tyulyakov a lui aussi, été retrouvé pendu dans le garage de sa résidence, à Saint-Pétersbourg.
Leonid Shulman, âgé de 60 ans, a également été trouvé sans vie, dans la salle de bain de sa résidence, 1 mois avant le début du conflit.