«A cet acte de guerre nous répondrons sans faiblesse, avec sang froid et unité. Les sanctions portées à la Russie seront à la hauteur de l’offensive. Nous appuierons l’Ukraine sans hésiter»

CREDIT : Faut qu’on en parle ! – France 2

Alors que les troupes russes ont envahi l’Ukraine ce jeudi 24 février 2022, Emmanuel Macron a pris la parole pour parler de la situation.
« Je veux vous dire ma détermination à protéger les Français », a dit le Président au début de son discours.
Il précise aussi que «ces opérations auront des conséquences durables sur nos vies».

Il est à noter que les prix de l’énergie s’envole depuis ce matin, à l’heure où nous rédigeons ses lignes le bail de Brent est à 105$ et le WTI à 100$ avec une hausse de plus de +8.5% depuis l’ouverture des marchés ce matin.

«En reniant sa parole, en refusant la voie diplomatique, en choisissant la guerre, Vladimir Poutine n’a pas seulement attaqué l’Ukraine : il a décidé de porter l’atteinte la plus grave à la paix dans notre Europe depuis des décennies», a souligné le chef de l’Etat.

À cet acte de guerre nous répondrons sans faiblesse. Nous prendrons des décisions avec le G7 qui se réunira cet après-midi. Nous demanderons des comptes à la Russie lors du conseil de sécurité de l’ONU.

«C’est un tournant dans l’histoire de l’Europe et de notre pays. Ces opérations (militaires russes) auront des conséquences durables sur nos vies, sur la géopolitique de notre continent. Nous saurons ensemble y répondre». «En ces heures troubles où renaissent les fantômes du passé et où les manipulations seront nombreuses, ne cédons rien de notre unité autour de nos principes de liberté, de souveraineté et de démocratie», a affirmé le chef de l’Etat.

Pendant l’allocution du Président, L’AFP a informé qu’un avion militaire ukrainien s’est écrasé jeudi près de Kiev avec 14 personnes à bord, a annoncé le service d’Etat pour les situations d’urgence. L’appareil est tombé près du village de Trypillia, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale ukrainienne, selon la même source.