« Le risque de cyberattaque est élevé » en France, alerte le secrétaire général du ministère de l’Intérieur Jean-Benoît Albertini dans un courrier adressé aux préfets.

CREDIT : Pixabay

Le centre de cyberdéfense du ministère de l’Intérieur est passé en « vigilance renforcée » et les préfets sont appelés à ne pas s’éloigner de leur lieu d’affectation.

Faites attention à tout et prenez les précautions suivantes :

  • Ne pas ouvrir des mails provenant d’adresses inconnues
  • Ne pas ouvrir de pièces jointes suspicieuses
  • Privilégier les outils de partage plutôt que la transmission par pièces jointes
  • Signaler à votre RSSI (responsable de la sécurité des systèmes d’information) tout fonctionnement anormal d’un équipement ou tout message suspect
  • Ne pas susciter de réactions disproportionnées.

Dans la note adressée, il est en effet demandé aux préfets du pays de faire le nécessaire pour « être en capacité de revenir dans (leur) département d’affectation dans le délai maximal d’une demi-journée ».

Le Secrétaire général demande en outre aux préfets de rappeler aux agents de veiller au respect des « règles d’hygiène informatique essentielles ». Il précise également que le centre de cyberdéfense du ministère de l’Intérieur passe en « vigilance renforcée ».

Le président Emmanuel Macron a convoqué un conseil de défense ce samedi à 17 heures, alors que les armées russe et ukrainienne s’affrontent dans Kiev.