A l’ouverture des bourses ce matin la CAC40 s’effondrait de -4%, tandis que le pétrole est en hausse de +6,5% avec un bail de Brent à plus de 103$, le gaz lui est en hausse de +5%

CREDIT : Pixabay

La loi martiale a été décrétée en Ukraine alors que des tirs d’artillerie et de missiles ont été rapportés peu avant l’aube à proximité des principales villes du pays, y compris la capitale Kiev. Dans une allocution télévisée, le président russe Vladimir Poutine a justifié l’opération par la nécessité de protéger les civils dans l’est de l’Ukraine, en démilitarisant le pays.

Vers 8h15, le contrat ‘future’ sur l’indice CAC 40 – livraison mars – décroche de 315,5 points à 6462 points, laissant entrevoir une chute de plus de 4% dans les premiers échanges.

Le baril de Brent de la mer du Nord s’envole de plus de 6% à plus de 103,3 dollars et le baril de brut léger américain grimpe lui aussi de 6% à 97,8 dollars, l’intervention militaire russe laissant présager de futures difficultés d’approvisionnement en pétrole.

Sur les places boursières asiatiques, l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo lâchait 1,8% jeudi en toute fin de séance, tandis que l’indice Hang Seng de Hong Kong décrochait de plus de 2,9%.