En ce dimanche matin, les Russes sont dans le centre de Kharkiv, percée confirmée par les autorités locales.

CREDIT : Pixabay

Les autorités de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, viennent de donner un peu plus de précisions sur l’avancée de l’armée russe. « Il y a eu une percée des véhicules légers de l’ennemi russe dans la ville de Kharkiv, y compris dans la partie centrale », a indiqué sur Facebook un responsable local, Oleg Sinegoubov. Il indique également que les combats se poursuivent et appelle les quelque 1,4 million d’habitants à ne pas sortir de chez eux.

En ce dimanche matin, le Kremlin assure être prêt à des négociations avec l’Ukraine à Gomel en Biélorussie.

Pour résumer:
– Depuis jeudi, au moins 198 civils, ont été tués et 1.115 personnes blessées, selon le ministre ukrainien de la Santé
– D’après le maire de la capitale ukrainienne « la nuit va de nouveau être difficile. Les soldats (russes) essaient toujours d’entrer dans Kiev ». La ville est sous couvre-feu jusqu’à lundi 8 heures
– Le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés estime à plus de 116.000 le nombre de réfugié à avoir fui vers les pays voisins de l’Ukraine
– C’est une avancée cruciale dans les sanctions financières contre la Russie que vient de décider, samedi dans la soirée, les puissances occidentales. Une annonce qui constitue aujourd’hui la sanction la plus importante prise par les pays occidentaux à l’encontre de Moscou, à l’exception bien sût d’une confrontation militaire. Le camp occidental continue de durcir les sanctions contre Moscou et vont débrancher du réseau Swift plusieurs banques Russes.
– La pression est aussi mise sur la Biélorussie, il y a eu un appel d’Emmanuel Macron au président Loukachenko.