Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi 25 février à Bruxelles que la France allait accélérer le déploiement de soldats en Roumanie dans le cadre de l’Otan, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.

CREDIT : Parlement Européen

Emmanuel Macron sur Facebook dans la nuit de jeudi à vendredi :
« Il y a eu un choix délibéré et conscient de lancer la guerre quand nous pouvions encore négocier la paix. En Européens ce soir, nous avons décidé de répondre.
En Européens, nous avons décidé d’infliger des coups très sévères à Moscou, sur des personnes, sur les secteurs de la finance, de l’énergie, des transports, de l’export, sur les visas. Le régime biélorusse, complice, sera également visé.
En Européens, nous avons décidé d’une aide économique à destination de l’Ukraine à hauteur de 1,2 milliard d’euros. C’est sans précédent. Nous continuerons à livrer des matériels militaires et à soutenir la population dans cette épreuve.
En Européens, nous avons décidé d’aller plus loin pour protéger nos concitoyens. En renforçant nos effectifs en Estonie, en accélérant notre déploiement en Roumanie, en étant mobilisés face à la désinformation : nous serons aux côtés de nos alliés de manière infaillible. »
La France avait annoncé fin janvier qu’elle comptait envoyer “plusieurs centaines” de ses soldats en Roumanie dans le cadre d’un éventuel déploiement de l’Otan.