Portés disparus depuis une avalanche dans l’Himalaya, Thomas Arfi, Louis Pachoud et Gabriel Miloche, membres du Groupe excellence alpinisme national (GEAN) de la Fédération française des clubs alpins et de montagne, sont  toujours recherchés.

Crédit : AFP

Thomas Arfi, Louis Pachoud et Gabriel Miloche, trois alpinistes français et membres du GEAN, sont portés disparus à la suite d’une avalanche dans la vallée de Khumbu, au Népal. Une mission de sauvetage est actuellement en cours. Des sacs et du matériel de bivouac ont déjà été retrouvés par l’équipe de secours dépêchée sur place.

Lorsque la nuit est tombée, les corps de Thomas Arfi, Louis Pachoud et Gabriel Miloche n’avaient toujours pas été localisés. Les trois alpinistes d’élite du groupe excellence alpinisme national, ont été emportés par une gigantesque avalanche, alors qu’ils tentaient l’ascension du Mingbo Eiger (6070m) par sa face.  Il n’y a quasiment plus d’espoir de retrouver vivants trois jeunes alpinistes.

Un responsable du ministère népalais du tourisme a affirmé que ces alpinistes n’avaient pas requis l’autorisation nécessaire pour se lancer dans cette ascension, une affirmation rejetée par Pralhad Chapagain, de Holiday Himalaya Trek and Expedition, l’agence en charge de cette expédition.

Ces événements se produisent alors que le Népal a rouvert ses portes en septembre aux touristes, dispensant de quarantaine ceux qui sont vaccinés.