“Deux nouveaux emojis sont venus au monde: homme enceint, et personne enceinte. Ils rejoignent la femme enceinte, un emoji qui existe depuis 2016”, écrivait en septembre 2021 le blog Emojipedia.

CREDIT : Emojipedia

Une petite icône “personne non genrée enceinte” fait également partie de la dernière mise à jour du logiciel iOS utilisé par les appareils Apple.

“C’est la propagande de la théorie du genre. C’est l’indifférenciation des sexes, c’est gommer le rapport hommes-femmes”, lance de son côté l’essayiste Paul Melun, auteur du livre Enfants de la déconstruction, auprès de nos confrères de RMC.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet emoji agace beaucoup certains. “On ne dit pas encore que deux et deux font cinq mais on affirme désormais sans ciller que les hommes peuvent porter des enfants”, s’offusque la journaliste Eugénie Bastié dans Le Figaro

Booba a même pris la parole sur l’arrivée des emojis “homme enceint’” sur iPhone, relayant également un post d’Astrid Nelsia.

Sarcastique quant aux nouvelles avancées sociales et technologiques, Booba a également partagé une histoire assez déroutante d’une femme de 43 ans qui dit avoir “subi un viol virtuel collectif sur le Metaverse de Facebook par 3-4 avatars.” Tout est donc possible dans les mondes virtuels, mais les pires choses de la vraie vie !