Le terrible incendie de l’été dans le Var a-t-il fait une troisième victime ? Un cadavre a été découvert calciné à Cogolin le laisse fortement penser. Son état rend difficile son identification ainsi que l’enquête.

CREDIT  : SYLVAIN THOMAS / AFP

Les incendies qui ont frappé le Var cet été ont tué deux personnes pour le moment, selon les autorités. Mais ce bilan risque de s’alourdir. Quatre mois après les faits, un troisième corps a été découvert, a fait savoir une source judiciaire à France Télévisions, samedi 20 novembre. Un voisin l’a trouvé, chemin du Canadel, à Cogolin, au mois de septembre, à une centaine de mètres d’un cabanon. Des analyses ADN sont toujours en cours pour identifier le corps.

Et même si l’enquête doit se poursuivre pour confirmer ou infirmer ce scénario, rien ne dit que l’identité de la personne sera connue. En effet, la dégradation du corps est-elle que les différentes analyses menées dessus pourraient être vaines.

Deux personnes ont perdu déjà la vie dans ses flammes, une jeune femme parisienne de 32 ans et le propriétaire d’un gîte de 57 ans. L’incendie serait parti d’une aire d’autoroute.