Le barème permettant de calculer l’indemnité kilométrique pour les ménages imposés déclarant leurs frais professionnels va être « réhaussé de 10% », afin de faire face à la hausse des prix du carburant, a annoncé mardi Jean Castex lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

CREDIT : Faut qu’on en parle !

Pour les quelque 2,5 millions de foyers concernés, « l’effet sera rapide et direct dès leur déclaration d’impôt sur les revenus 2021 ou les bénéfices de l’année dernière », a assuré le Premier ministre.

Ce relèvement devrait être officialisé « dès cette semaine » par un arrêté, a précisé le Premier ministre.

« J’ai demandé à @BrunoLeMaire de modifier, dès cette semaine, le barème kilométrique. Il sera réhaussé de 10 % pour mieux tenir compte de l’augmentation des prix. L’effet sera rapide et direct, dès la déclaration des revenus de 2021 ou des bénéfices de l’année dernière« , a-t-il aussi écrit sur Twitter.

L’exécutif a ainsi choisi de cibler « ceux de nos concitoyens qui roulent beaucoup, c’est-à-dire ceux pour qui le véhicule est finalement un moyen de travail ou de recherche d’emploi », a précisé le chef du gouvernement, citant par exemple les « infirmières » ou « aides à domicile » en milieu rural.