Les voyageurs qui auront la chance de monter à bord de l’une des dix-huit voitures pourront ainsi découvrir la cuisine du chef de 40 ans. Du petit déjeuner au déjeuner puis de l’apéritif au dîner, l’ensemble des plats porteront sa signature.

CREDIT :  Restaurant de l’Orient-Express / CC – Epistola8

Cela fait deux années qu’avec les équipes du Venice Simplon-Orient-Express et les miennes, nous travaillons sur ce projet. » Voilà comment le chef Jean Imbert a annoncé, sur Instagram, sa future collaboration avec la compagnie de train qui relie, depuis 1982, les villes de Paris et Venise.

« En entrant dans l’histoire du mythique Venice Simplon-Orient-Express, je réalise un rêve d’enfance. J’ai le sentiment que les étoiles se sont alignées pour que je saisisse la chance de ma vie, et je suis impatient de transmettre la grande passion que j’éprouve pour ce train en cuisinant pour nos hôtes, cette saison et pour les saisons à venir », a confié Jean Imbert.

L’année 2022 semble déjà acquise à l’ancien candidat de Top Chef. Après l’ouverture du restaurant Monsieur Dior à Paris, l’obtention d’une première étoile pour sa table gastronomique au Plaza Athénée, il signe ici un nouveau projet dans le luxe.