Vers 22h30 jeudi 13 janvier, après une journée de grève très suivie au sein de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé le recrutement de “3 300 contractuels”, ainsi que la distribution de “5 millions de masques FFP2 dans le système scolaire”, notamment pour les enseignants en maternelle.

CREDIT : Capture BFM TV

Concernant la grève de ce 13 janvier 2022, le ministère de l’intérieur a comptabilisé 77 500 manifestants, dont 8 200 à Paris, pour un taux de grévistes de 38,4 % dans le premier degré et 23,7 % dans le second. Les syndicats, eux, annoncent 75 % dans le primaire et 62 % dans le secondaire, mais pas encore de chiffre de manifestants.

Sur le sujet des capteurs de CO2, Jean-Michel Blanquer a rappelé qu’il s’agit “d’une compétence des collectivités locales” en précisant que “l’Etat a créé un fond pour soutenir les collectivités qui ont des difficultés pour s’en procurer”. Le ministre de l’Education a renvoyé “le message aussi bien aux communes, qu’aux départements, qu’aux régions de la possibilité d’avoir l’Etat à leurs côtés pour cet équipement qui est important”.

Le ministre a annoncé, en plus des 5 millions de masques FFP2, que des enseignants sur listes complémentaires vont également être recrutés, ainsi que des assistants éducations et des personnels d’appui administratif pour aider les directeurs d’écoles. Soit “plusieurs milliers de personnes” au total.

Les évaluations de milieu d’année pour les CP, qui devaient débuter la semaine prochaine, vont être reportées à une date ultérieure et il va également étudier la possibilité d’un report des épreuves d’enseignement de spécialité du bac, qui ont normalement lieu au mois de mars.