La cérémonie d’ouverture se déroulera le vendredi 4 février 2022 et sera diffusée sur France Télévisions.

CREDIT : Pixabay

Vendredi 4 février 2022, la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin (Chine), qui dureront jusqu’au 20 février et auxquels participent 88 athlètes français, dont 2 remplaçants (37 femmes/51 hommes), aura lieu.

En 2018, les 108 athlètes de la délégation française avaient décroché 15 médailles olympiques. Cette année, la délégation française, emmenée par les porte-drapeaux Kevin Rolland et Tessa Worley, ainsi que Benjamin Daviet (pour les Jeux paralympiques), veut battre son record de 2018 et 2014.

Même si la bulle sanitaire très stricte ne facilite pas les choses, les athlètes français, qui ont pu découvrir les installations des Jeux de Pékin, positivent. Leurs premières impressions sont très bonnes.

La cérémonie d’ouverture débutera à 20 h, heure locale. Avec sept heures de décalage horaire, elle se tiendra à 13 h en France. Il y a 3 pôles ( Pékin, Yanqing, Zhangjiakou) et 12 sites de compétition.

Le curling, a ce mercredi, ouvert le programme des compétitions, avant le début du tournoi de hockey sur glace féminin et les qualifications du ski freestyle femmes, ce jeudi. Les premières médailles seront attribuées samedi matin (à 8h45 en ski de fond avec le skiathlon féminin et patinage de vitesse, et à 9h30 avec le 3.000 m femmes).

Concernant la diffusion, rendez-vous sur France 2 et France 3 (de 2h à 18h30). La nouveauté du dispositif, c’est la création d’une chaîne numérique Beijing 2022 h24  non-stop. Eurosport annonce, de son côté, plus de 1.000 heures de compétition en direct sur ses plateformes numériques et télévisées.

Le Comité international Olympique (CIO), a décidé d’imposer à Pékin que la neige soit 100 % artificielle pour cette 24ᵉ édition des JO d’hiver, afin d’assurer une bonne qualité de neige pour les épreuves de plein air. C’est donc une grande première et ce sont pas moins de 300 canons qui sont utilisés et déployés sur les deux sites de Zhangjiakou et Yanqing, deux régions montagneuses localisées au nord-ouest de Pékin. Ces canons sont alimentés par l’eau de barrages situés à quelques kilomètres de là.