Un homme d’une quarantaine d’années a été interpellé et placé en garde à vue lundi dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’une joggeuse de 17 ans en Mayenne.

CREDIT : bestjobersblog

Dans la soirée, cet homme a passé plusieurs coups de téléphone à la gendarmerie pour obtenir des informations concernant la disparition de l’adolescente.

Selon les informations de nos confrères d’RTL, les gendarmes ont donc décidé de l’entendre, à la suite de ce comportement suspect, et se sont rendus à son domicile peu avant 23 heures. Mais son état d’ébriété ne permettait pas de l’interroger dans l’immédiat.

En l’état, aucun élément ne permet pour le moment de relier cet homme à la disparition de l’adolescente. 50 gendarmes sont mobilisés dans l’espoir de retrouve la jeune fille, dont la disparition est jugée « inquiétante ». Selon ses proches, elle ne présente pas le profil d’une fugueuse.

L’enquête a été confiée dès lundi soir à la section de recherches d’Angers et à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Château-Gontier sur Mayenne, d’après le parquet. Une conférence de presse de la procureure doit avoir lieu à 17h au tribunal judiciaire de Laval.