47 000 nouvelles contaminations ont été recensées en France ces dernières 24 heures. Il y en aurait eu 32 000 mardi dernier et 12 500 celui d’avant. À ce rythme, le pic de la 3e vague pourrait être dépassé dès la fin de semaine.

CREDIT  : unlivredansmavalise

La situation sanitaire est «en train de s’aggraver». Olivier Véran n’a pas de bonnes nouvelles sur le front du Covid-19, ce mardi 30 novembre. La moyenne de contaminations journalière pourrait bientôt dépasser celle du pic de la troisième vague de l’épidémie.

Le ministre de la Santé et des Solidarités a enjoint à “amplifier la campagne de rappel” vaccinal, martelant que “la situation est en train de s’aggraver sur le front de l’épidémie”.

Le ministre de la Santé a donc répété que la vaccination permet de limiter le nombre de cas graves, d’hospitalisations, de réanimations et de décès: “c’est ce qui protège actuellement notre pays”, “c’est aussi l’utilité du pass sanitaire”. “Mais le nombre de cas graves continue de monter: 1700 patients sont dans nos services de réanimation et de soins critiques, c’est pourquoi il faut amplifier la campagne de rappel”, a-t-il plaidé.

Par ailleurs, la Haute Autorité de santé recommande désormais la vaccination des 5-11 ans mais uniquement pour l’instant aux seuls enfants susceptibles de faire une forme grave ou vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées.