Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, s’est félicité, sur son compte Twitter, de cette « remarquable opération de contre-espionnage ». « Les agents impliqués devront quitter le territoire national », a-t-il précisé.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

CREDIT :  Place Rouge / Pixabay

La France a décidé l’expulsion de six espions russes qui opéraient sous couvert de leur ambassade à Paris et « dont les activités se sont révélées contraires à (ses) intérêts nationaux ».

Six agents des services de renseignement russes opérant sous couverture diplomatique ont été identifiés en France et vont être expulsés. « La direction générale de la sécurité intérieure [DGSI] a mis au jour, le dimanche 10 avril, une opération clandestine conduite par les services de renseignement russes sur notre territoire », annonce un communiqué du ministère des affaires étrangères français. « En l’absence de l’ambassadeur de Russie, le numéro deux a été convoqué au Quai d’Orsay ce soir pour se voir communiquer cette décision », a précisé le ministère.

Gérald Darmanin tweet : « Remarquable opération de contre-espionnage. Bravo aux agents de la DGSI qui ont entravé un réseau d’agents clandestins russes qui œuvraient contre nos intérêts. Les agents impliqués devront quitter le territoire national. Dans l’ombre, la DGSI veille sur nos intérêts fondamentaux »