Depuis le 1er août, une simple ordonnance suffit, en Suisse, pour obtenir du cannabis à des fins médicales. Certains professionnels de santé redoutent néanmoins des abus.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

Feuille de cannabis – CREDIT : Pixabay

Depuis hier, en Suisse, les patients qui consomment du cannabis médical pourront obtenir des ordonnances directement auprès de leur médecin, sans avoir à demander l’autorisation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). L’amendement permet également l’exportation de cannabis médical.

Actuellement, la Suisse n’autorise que les produits à base de CBD contenant moins de 1 % de THC, et le cannabis récréatif restera illégal. Mais un programme va être testé qui permettra à environ 400 personnes d’acheter du cannabis pour une consommation récréative en septembre. Au cours d’une période de deux ans et demi, les participants répondront à des questions concernant leur santé mentale et physique. Pour les besoins de cette étude, le cannabis sera fourni par Pure Production. Il y a actuellement une liste d’attente pour les personnes intéressées par cette étude, avec un total de 2 100 participants autorisés.

Il est estimé que chaque année, les Suisses fument 56 tonnes de cannabis soit l’équivalent de 750 000 joints par jour.