La “flèche rouge” italienne débarque en France. La compagnie publique de chemins de fer italienne Trenitalia lancera à partir du 18 décembre ses trains à grande vitesse “Frecciarossa” sur la ligne Milan-Turin-Lyon-Paris

CREDIT  : Trenitalia

Suite à l’ouverture à la concurrence, la société publique des chemins de fer italiens a annoncé, ce vendredi, qu’elle lancera, le samedi 18 décembre, ses premiers trains à grande vitesse reliant Paris, Lyon et Milan, avec des tarifs à partir de 29 €.

Les trains à grande vitesse italiens doivent faire deux allers-retours par jour, le matin et le soir, entre Paris Gare de Lyon et Milan Centrale, en passant par Lyon Part-Dieu, Chambéry, Modane et Turin.

Ultérieurement, cette offre devrait être complétée avec trois allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon, la liaison à grande vitesse la plus rentable de la SNCF qui aligne 22 TGV classiques et 2 Ouigo par jour.

On pourra ainsi choisir entre la « Frecciarossa » (flèche rouge, un train construit par Hitachi Rail et Bombardier Transport) et le TGV entre Paris et Lyon. La compagnie italienne promet des billets à partir de 23 € en « confort standard » (équivalent de la seconde), et à partir de 29 € en « business confort » (équivalent de la première).

Pour Paris-Milan, les premiers prix seront de respectivement 29 € et 36 €, selon un communiqué de Trenitalia qui ne précise pas jusqu’où monte la grille tarifaire.

Ultérieurement, cette offre devrait être complétée avec trois allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon, la liaison à grande vitesse la plus rentable de la SNCF.

“Un mythe du +Made in Italy+ est sur le point de débarquer en France, nous travaillons pour que ce qui semblait être un rêve devienne réalité”, avait déclaré jeudi dernier le PDG de Trenitalia Luigi Corradi.

“Le parcours en Italie se fera à grande vitesse, puis nous nous connecterons à la ligne TGV française”, a-t-il indiqué devant la presse, sans dévoiler la date de l’arrivée du Frecciarossa en France.