Après environ quatre ans à sonder les entrailles de la planète Mars, la sonde InSight va devoir mettre fin cet été à ses opérations, à cause de la poussière qui s’est accumulée sur ses panneaux solaires.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

InSight sur Mars  – CREDIT : Wikimedias NASA/JPL-Caltech

Mais les données récoltées resteront utilisées par les scientifiques du monde entier pour de nombreuses années, afin de continuer à améliorer notre compréhension de la formation des planètes, a souligné la Nasa en faisant cette annonce mardi.

Notamment équipé d’un sismomètre ultra-sensible, InSight a enregistré plus de 1.300 « tremblements de Mars », dont un de magnitude 5 il y a deux semaines seulement, le plus gros jusqu’ici.

Plus de batterie
Une belle récompense juste avant le clap de fin: autour du mois de juillet, le sismomètre sera éteint. Le niveau d’énergie de la sonde sera ensuite contrôlé environ une fois par jour, et quelques photos pourront peut-être encore être prises. Puis d’ici la fin de l’année 2022, la mission sera complètement arrêtée. En cause: l’accumulation, au fil des mois, de la poussière martienne sur les deux panneaux solaires, mesurant chacun environ 2,2 mètres de large.

La sonde sur Twitter :
« J’ai profité au maximum de mon temps pour écouter attentivement Mars dévoiler certains de ses secrets, notamment la détection de plus de 1 300 tremblements de terre.

Lire plus de faits saillants scientifiques : https://go.nasa.gov/3Mi4pKw

Envoyez moi et mon équipe une carte postale : https://go.nasa.gov/3PkH4Ko  »