La hausse exacte sera connue le 15 avril quand l’Insee publiera son estimation définitive de la hausse des prix en mars. Cela représente entre 30 à 35 euros net par mois.

CREDIT : Pixabay

Il devrait passer autour des 1300 € net par mois. C’est la troisième augmentation en 7 mois.

Il faut dire que l’inflation a encore fortement progressé dans le pays ces quatre derniers mois, pour s’établir à 4,5% en mars.

Le montant du Smic peut augmenter de trois façons :
La réévaluation annuelle, au 1er janvier, selon notamment l’inflation constatée pour les 20 % des ménages les plus modestes
La réévaluation à tout moment, dès que l’inflation devient trop forte
Le « coup de pouce »‘ de l’Etat… qui n’a plus eu lieu depuis 2012.

Le Code du travail prévoit que « lorsque l’indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins 2% par rapport à l’indice constaté » lors de l’établissement du Smic « immédiatement antérieur », le salaire minimum est relevé « dans la même proportion » le mois suivant.

Depuis le 1er janvier 2022, le montant du Smic brut horaire s’établit donc à 10,57 € (contre 10,48 € depuis le 1er octobre 2021), soit 1.603,12 € mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.