Les auditeurs de France Inter dans l’est de Paris ont pu entendre un discours anti politique, anti journaliste pendant plus d’une heure en boucle.

Nos contenus vous plaisent ? Soutenez notre duo de journalistes passionnés en regardant une courte publicité !

CREDIT :  Radio / Pixabay

Au moment des résultats et analyses traditionnels du premier tour de l’élection présidentielle française, un « émetteur pirate a soufflé la fréquence de la station », une technique interdite, a précisé la radio. Concrètement, un malin a allumé un émetteur FM sur la même fréquence que France Inter et a pris la place du signal original émis depuis la tour Eiffel autour de lui, à savoir le 20 ème arrondissement de la capitale.

Nous « sommes absolument désolés et faisons tout pour comprendre ce qui s’est passé et éviter que cela se reproduise », a tweeté la directrice de France Inter, Laurence Bloch, suite à ces perturbations.

La radio a précisé que « seul le réseau couvrant le 20e arrondissement de Paris a été concerné ».

De plus, sur le 107.9 FM à Paris un message a été aussi diffusé sur cette fréquence pirate avant d’être coupé.

A Lyon une radio pirate, Radio Anti France a émis aussi sur le 100 FM, fréquence libre à Lyon à côté de France Inter.