Une centaine de manifestations sont prévues en France vendredi pour la revalorisation des pensions, a annoncé lundi un collectif de neuf organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires) et associatives (FGR-FP, LSR, Ensemble et solidaires) de retraités.

Crédit IStock

Le « groupe des neuf » est de retour dans la rue, pour une dixième journée de mobilisation depuis le début du quinquennat.

À ce jour, 107 « initiatives » sont prévues dans 86 départements, a indiqué Marylène Cahouet (FSU) lors d’une conférence de presse aux Lilas, près de Paris.

Le niveau des pensions figure comme à l’accoutumée en tête des revendications. « Les retraites de base ont augmenté de 0,4 % le 1er janvier dernier, et les complémentaires du privé de 1 %, ce n’est rien en comparaison de l’inflation », a souligné Marc Bastide (CGT).

L’inflation a accéléré en août, à +1,9 % sur un an, selon l’Insee. Pour enrayer la perte de pouvoir d’achat, « l’indexation sur les salaires est nécessaire », a estimé Benoît Jayez (FO).

Syndicats et associations dénoncent par ailleurs «la décision scandaleuse du gouvernement d’abandonner la loi autonomie» et estiment insuffisante la rallonge de 400 millions d’euros pour les personnes âgées prévue dans le budget 2022 de la Sécurité sociale.